Les priorités nationales

1- Priorité aux salariés les moins qualifiés :
Sont prioritaires, les salariés disposant d’un niveau de qualification de niveau 3 maximum et appartenant à une catégorie socio-professionnelle égale ou inférieure à 3

2- Priorité aux salariés confrontés à une problématique de santé :
Sont prioritaires, les salariés déclarés inaptes ou engagés dans un processus de reconnaissance de leur inaptitude

3- Priorité aux petites entreprises :
Sont prioritaires, les salariés appartenant à une entreprise dont l’effectif national n’excède pas 50 salariés

4- Priorité aux formations courtes :
Sont prioritaires, les formations d’une durée maximale de 1200 heures

5- Priorités aux formations modulaires facilitant l’individualisation des actions de formation : 
Sont prioritaires les formations portant sur les derniers blocs de compétences permettant d’acquérir la certification

les priorités régionales

Sont prioritaires, les projets qui répondent à une innovation de parcours ou de formation

 

Sont considérés comme co-financements tous les financements externes additionnels intervenant en déduction du coût du PTP, prenant en référence le coût global de votre dossier.

Les financements complémentaires peuvent venir de votre employeur ou alors de l’opérateur de compétences dont relève votre employeur.

Des cofinancements peuvent également être apportés par des partenaires qui souhaitent soutenir une certaine typologie de public ou de formations. C’est le cas de l’AGEFIPH qui souhaite voir davantage de salariés en situation de handicap accéder aux dispositifs de transition professionnelle.

La Région Auvergne Rhône-Alpes a également ouvert une partie de ses actions de formation aux salariés. A travers ces sessions dites mixtes, Transitions Pro et la Région Auvergne Rhône-Alpes agissent ensemble pour former les salariés et développer les compétences dont les entreprises ont besoin.

Découvrez ci-dessous l’ensemble des formations concernées par les sessions mixtes :

Sont prioritaires les projets des salariés souhaitant suivre une formation leur permettant d’accéder aux 84 métiers porteurs à fortes perspectives d’emploi suivants :

Pour élaborer la priorité régionale « Métiers porteurs : métiers à fortes perspectives d’emplois et métiers émergents en région», Transitions Pro Auvergne-Rhône-Alpes a initié dès juillet 2020, un processus de travail avec de nombreux partenaires en région pour :

  • Les informer de la démarche,
  • Solliciter leur contribution,
  • Agréger les différentes données et études disponibles issues des partenaires.

La prise en compte de ces différents travaux avec les partenaires régionaux a permis d’établir la liste des 84 métiers à fortes perspectives d’emploi aujourd’hui et demain.

Cette liste  est naturellement évolutive, et pourra s’enrichir de contributions/travaux complémentaires au niveau régional.

Pour plus d’informations sur ces 84 métiers, consultez la plateforme « MAUDE, métiers d’aujourd’hui et de demain pour me reconvertir ».

Transitions Pro Auvergne Rhône-Alpes a décidé de ne retenir aucune famille professionnelle au regard des données socio-économique régionales.

Cette priorité n’apportera donc aucun point quelque soit le profil des salariés.

Sont prioritaires les salariés en CDD, les intérimaires et les intermittents du spectacle.

Les salariés à temps partiel sont également prioritaires si leur temps de travail n’excède pas 80% d’un temps plein.